Planification familiale et santé sexuelle

La violence sexuelle est un problème de santé publique

La violence sexuelle : la violence sexuelle est un problème de santé publique à l’échelle mondiale qui touche de nombreuses personnes. Il ne s’agit pas uniquement de jeunes filles ou de femmes ; un nombre considérable de jeunes hommes, d’hommes et de transsexuels en sont victimes. 

Selon un sondage d’Amnesty International : 

  • 25,6% des Belges rapportent avoir été à un moment ou à un autre de leur vie avoir été exposés à une ou plusieurs violences sexuelles graves ;
  • 56% des Belges connaissent dans leur entourage au moins une personne qui est ou a été victime de violences sexuelles graves ; 
  • En réalité, 46% des personnes (hommes et femmes) sont ou ont été victimes de violences sexuelles jugées graves au cours de leur vie. La réalité est donc plus élevée que l’estimation globale moyenne (25,6%) de l’ampleur du phénomène des violences sexuelles (Amnesty International, 2014)

Les mutilations génitales : dans le monde, près de 200 millions de femmes ont été victimes d’excision, dont plus de quinze mille sont des citoyennes belges. 

La contraception et l’interruption volontaire de grossesse : environ 20 000 femmes ont recours à l’IVG (Interruption Volontaire de Grossesse) en Belgique chaque année. Les causes principales de ces grossesses non désirées sont l’absence de moyens contraceptif ou leur mauvaise utilisation.

Le C.H.U. Saint-Pierre, hôpital du centre ville de Bruxelles, souhaite apporter une réponse concrète et globale à ces différentes problématiques. 

Le département de gynécologie obstétrique a donc imaginé la création d’un lieu spécifiquement destiné à la planification familiale mais aussi à la prise en charge des femmes victimes d’excision et de violence sexuelle. 

Ce lieu chaleureux et sécurisant se veut entre autre un symbole du droit des femmes à disposer de leurs corps. 

Il permettra aussi à toute personne victime de violence sexuelle (homme, femme, enfant, transgenre) d’accéder à une prise en charge globale, multidisciplinaire et surtout humaine, afin de diminuer les conséquences d’un événement souvent traumatisant. 

  Coordonnées

320 Rue Haute
Rue haute, 320
1000 Bruxelles

  Contacts

Cityplanning
  02/535.47.14

CeMAVIE
  02/535.47.14

CPVS
  02/535.45.42

  Horaires accueil

Cityplanning
Lundi au vendredi: 8-13h et 14-17h

CeMAVIE
Mardi 14-17h

  Facebook

  Nos partenaires